00:00
00:00
Sample Title

Louise Arbour, Lauréate du Prix Spécial du Jury


Publié le : 14 octobre 2011

Louise Arbour est née en 1947 à Montréal. Juriste, elle a été membre de la Cour Suprême du Canada (1999 à 2004), et Haut-Commissaire de l’ONU pour les Droits de l’Homme de 2004 à 2008. Elle a été le Premier Procureur en chef du Tribunal pénal international pour l’Ex- Yougoslavie (TPIY) et du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) de 1996 à 1999. Louise Arbour est devenue Présidente Directrice Générale de l’International Crisis Group en juillet 2009. Elle a récemment terminé son mandat à titre de Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme où elle a servi de 2004 à 2008.

Contexte

fondation Chirac - Louise Arbour, pour son action en faveur de la Justice internationale en Ex-Yougoslavie et au Rwanda (crédits : Jean -Marc Ferre - UN photos)

Louise Arbour, pour son action en faveur de la Justice internationale en Ex-Yougoslavie et au Rwanda (crédits : Jean -Marc Ferre - UN photos)

Les TPI pour l’Ex-Yougoslavie et le Rwanda ont été créés respectivement par les résolutions 808 et 955 de 1993 et 1994 du Conseil de sécurité de l’ONU. Instruments pénaux internationaux nouveaux, ils sont destinés à juger et punir les responsables de génocides, crimes contre l’Humanité et crimes de guerre commis dans ces régions.

Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY ou TPY) poursuit et juge les personnes coupables de violations graves du droit international humanitaire sur le territoire de l’ex- Yougoslavie durant les guerres en Croatie, en Bosnie-Herzégovine et au Kosovo. Son siège est situé à La Haye au Pays-Bas. Depuis la tenue de sa toute première audience, le 8 novembre 1994, le TPI a mis en accusation 161 personnes. En 2011, il restait deux accusés en fuite. Ratko Mladi!, ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, responsable du massacre de plus de 7 000 morts à Srebrenica en 1995 a été arrêté le 26 mai 2011. Le dernier fugitif, Goran Hadzic, responsable du massacre de Vukovar en novembre 1991 perpétré par les forces serbes et tuant froidement 264 Croates et non Serbes, a été arrêté à son tour le 20 juillet 2011.

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a été mis en place le 8 novembre 1994 par le Conseil de sécurité des Nations Unies afin de juger les personnes responsables d’actes de génocide et d’autres violations graves du droit international humanitaire commis sur le territoire du Rwanda, ou par des citoyens rwandais sur le territoire d’États voisins, entre le 1er janvier et le 31 décembre 1994. Son siège est à Arusha en Tanzanie.

Du Tribunal pénal international à la Cour pénale internationale

La création de la CPI en 1998, est une étape majeure de la mise en place d’une justice internationale dont l’objectif est de prévenir les crimes de masse. La CPI a ainsi requis des mandats d’arrêt contre des hauts responsables, au Soudan (Omar El Bechir), en République démocratique du Congo (Armée de Résistance du Seigneur) et en Libye (M. Kadhafi).

Regardez son portrait vidéo :

FacebookDeliciousDiggGoogle BookmarksLinkedInRedditStumbleUponTwitterShare