00:00
00:00
Sample Title

Un expert de l’eau à la tribune


Publié le : 16 mars 2012

Michel Camdessus, Gouverneur honoraire de la Banque de France, membre du Conseil d’Administration de la fondation Chirac est à Marseille pendant toute la durée du Forum mondial de l’eau, événement qui se tient du 12 au 17 mars 2012 et au cours duquel il est intervenu à plusieurs reprises.

Fondation Chirac - Signature Déclaration de Bamako, Présidents Mahamadou Issoufou et Idriss Deby

Signature Déclaration de Bamako, Présidents Mahamadou Issoufou et Idriss Deby Itno, lors du Forum mondial de l'eau à Marseille (DR)

Il a également co-signé une tribune dans le Monde. fr du 13 mars, intitulée “L’accès à l’eau et à l’assainissement dans le bassin du Niger, un droit humain prioritaire”, aux côtés de Habib Ouane, Ministre de l’énergie et de l’eau du Mali, de Laurent Sedogo, Ministre de l’agriculture, de l’hydraulique et des ressources halieutiques du Burkina Faso, de Donald Kaberuka, Président de la Banque Africaine de Développement, du Professeur Marc Gentilini, du député André Santini, et du Sénateur Jacques Oudin

M. Camdessus avait, lors du Forum “Solidarité pour l’eau dans les pays du bassin du Niger”, organisé en octobre 2011 à Bamako, événement préparatoire au rendez-vous mondial à Marseille, parlé au nom du Président Jacques Chirac et présidé les travaux consacrés aux financements de l’eau et de l’assainissement.

A Marseille, le lundi 12 mars, aux côtés du Président Idriss Déby Itno, Président de la République du Tchad et Président en exercice de l’Autorité du Bassin du Niger, du Président Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger et de Henri de Raincourt, Ministre français chargé de la coopération auprès du Ministre des Affaires Etrangères et Européennes, de deux Délégués généraux de la fondation Chirac, le Professeur Marc Gentilini et Jacques Bertrand, Michel Camdessus a participé à la présentation des recommandations adoptées lors du forum de Bamako.

Cette série d’engagements émanant de neuf chefs d’Etats des pays riverains du Bassin a en effet été défendue en France à l’occasion d’une conférence organisée par la fondation Chirac et intitulée ” Solidarité pour l’eau dans le Bassin du Niger : des engagements pour des solutions”.

Le mardi 13 mars, M. Camdessus a participé à un panel de haut niveau, à l’initiative du Ministère de l’agriculture sur les enjeux d’une bonne gestion de l’eau pour la sécurité alimentaire. Evénement mettant en évidence les liens inextricables entre l’agriculture et la ressource hydrique, ainsi que les défis à relever, et des recommandations pour des politiques et stratégies ayant trait à l’eau.

Enfin, le 14 mars, il est intervenu à la session de haut niveau organisée par la Banque Africaine de développement (BAD), au sujet du refinancement de la Facilité Africaine de l’eau (FAE).

La FAE est une initiative du Conseil des ministres africains de l’eau (AMCOW). Créée en 2004 par la BAD comme fonds spécial destiné à répondre aux besoins en investissements dans le secteur de l’eau, la FAE a pour objectif stratégique d’aider les pays africains à atteindre les objectifs de la Vision africaine de l’eau à l’horizon 2025 et du Millénaire pour le développement. Elle a pour mission de mobiliser les ressources en faveur du secteur de l’eau en Afrique en renforçant la gouvernance et les connaissances relatives à l’eau, en répondant aux besoins urgents en eau et en renforçant la base financière pour l’investissement.

FacebookDeliciousDiggGoogle BookmarksLinkedInRedditStumbleUponTwitterShare