Mexique : scandale autour de faux anticancéreux

Les accusations lancées par le gouverneur de Veracruz concernant l'existence d'un trafic de faux anticancéreux impliquant ses prédécesseurs semblent se vérifier : une ampoule d'Avastin falsifié a été découverte par les enquêteurs, ainsi que plusieurs tonnes de médicaments périmés.