L’expérience exemplaire conduite par la France au Mékong

L’Observatoire des trafics illicites du Mékong, basé à Bangkok, est au cœur d’un projet de coopération mené par le ministère des Affaires étrangères et européennes français (MAEE) avec le Laos, le Cambodge et le Vietnam, pour lutter contre les « produits contrefaits présentant un risque sanitaire ou sécuritaire élevé ».