Le Mali se mobilise contre les faux médicaments

A l’initiative du Président malien Amadou Toumani Touré, se tenaient les 27 et 28 février 2012 deux « Journées nationales de lutte contre le trafic et lʼutilisation de faux médicaments au Mali ». Cet événement, après celui du Burkina Faso en septembre 2011, confirme la forte mobilisation des acteurs de la santé et des responsables politiques africains contre les faux médicaments.

Le rapport de la Table ronde de Ouagadougou

Partant du constat que l’efficacité de la lutte contre les faux médicaments dépend d’une coopération à la fois régionale et multi-sectorielle, la Table ronde de Ouagadougou avait réuni des 27 au 29 septembre 2011 des représentants des 15 pays de la CEDEAO et des partenaires des secteurs de la pharmacie, de la santé, des douanes, de la police et de la justice. Le rapport de ces rencontres est désormais publié.

Le Professeur Gentilini, de l’Appel de Cotonou à Ouagadougou

En octobre 2009, Jacques Chirac et les Présidents du Bénin, Thomas B. Yayi, et du Burkina Faso, Blaise Compaoré, lançaient l’Appel de Cotonou contre le trafic de faux médicaments. Deux ans après, la Table ronde de Ouagadougou du 27 au 29 septembre 2011 est l’occasion de faire le point sur les réalisations obtenues depuis Cotonou. Les réponses du Pr. Gentilini, responsable de cette mobilisation.